google-site-verification: google5eb474f3c051ee2d.html
Rechercher

Consulté ici le dernier communiqué officiel de la Free Tariq Ramadan Campaign


L’audition du 13 février est maintenue malgré l’état de santé de Tariq Ramadan.


La volonté des juges de l’entendre tout en le sachant affaibli démontre la non-neutralité de l’instruction.


La décision des juges de remettre en question le certificat d’un expert de l’ordre des médecins - préconisant trois semaines de repos et des examens complémentaires - montre un parti pris flagrant qui va à l’encontre du code de déontologie de la magistrature.


Nous questionnons l’empressement des juges à entendre, à cette date, Tariq Ramadan, alors qu’ils ont repoussé eux-mêmes pendant 1 mois l’audition qui devait avoir lieu le 19 décembre et ont choisi de ne pas entendre Tariq Ramadan pendant 15 mois. Nous questionnons cet agenda. Et nous soulignons l’hostilité manifeste des juges à l’égard de Tariq Ramadan.


Nous attendons des juges qu’ils prennent acte des conclusions de la brigade criminelle, qu’ils ne montrent pas de parti pris tant dans la gestion de l’instruction que dans la gestion des auditions. Nous continuerons à rendre public tous les manquements de l’instruction et nous restons à la disposition de la presse pour tout complément d’information.


Free Tariq Ramadan Campaign Le comité de soutien

© 2019 par Le réveil citoyen

                  DIM Production 

  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon