google-site-verification: google5eb474f3c051ee2d.html Karim Wasfi : musique dans les ruines de Mossoul

© 2019 par Le réveil citoyen

                  DIM Production 

  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Rechercher

Karim Wasfi : musique dans les ruines de Mossoul




Source de la vidéo : Peace News Network

Le violoncelliste et chef d'orchestre irako-américain Karim Wasfi a joué au coeur des ruines de Mossoul, un message de "paix et de coexistence". 

Le concert a eu lieu  entre deux symboles religieux de la ville: le minaret penché - surnommé "la bossue" par les habitants - et le couvent dominicain Notre-Dame de l'Heure, car l'horloge donnait l'heure à la cité.

Les deux bâtiments ont été ravagés lors de l'âpre bataille contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), qui avaient fait de cette ville leur "capitale" en Irak avant d'en être chassés en juillet 2017.

"Cette musique est un message de Mossoul au monde entier, qui contient les concepts de sécurité, de paix et de coexistence", explique le chef d'orchestre  de Bagdad. Né au Caire en 1972, il est  surnommé le "Rostropovitch irakien", référence au célèbre violoncelliste russe.

Notre musique "appelle les entreprises, les investisseurs et les organisations à venir participer à la reconstruction de la ville, en particulier la vieille ville détruite", a-t-il ajouté.

Les autorités irakiennes commence cette semaine le déblaiement de Mossoul, première étape de la reconstruction de la cité.

 Dim Production Source : l'AFP